Si la campagne de votation sur l’élevage intensif n’a pas été aussi tumultueuse que prévu, elle n’a peut-être pas dit son dernier mot. La preuve avec ce communiqué de l’association Ecologie et Altruisme, reçu tard dans la soirée de mardi, annonçant qu’une plainte pénale va être déposée ce mercredi à l’encontre de Prométerre pour «escroquerie relativement à sa propagande mensongère contre l’interdiction de l’élevage intensif».