Au début de l’année, la Fondation Urgences Santé (FUS) a frôlé l’implosion. Cette organisation de droit privé gère la Centrale d’appels sanitaires d’urgences 144 (CASU), ainsi que la Centrale téléphonique des médecins de garde (CTMG), sur mandat du gouvernement vaudois. Signe d’une grande souffrance du personnel: au cours des trois premiers mois de 2022, le taux d’absentéisme a atteint le même niveau que durant toute l’année 2021.