Une enquête a été ouverte visant une plateforme de dons en ligne, Ammado, qui n’aurait pas reversé de millions de francs de dons à leurs destinataires, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le patron de cette entreprise est actuellement en détention provisoire après avoir été arrêté le 24 décembre à l’aéroport de Zurich, a indiqué à l’AFP le parquet du canton de Zurich, précisant dans un communiqué qu’une enquête a été ouverte en octobre pour des faits d’«abus de confiance» et de «gestion déloyale des affaires».

Selon des médias britanniques, le patron d’Ammado est Peter Conlon, un homme d’affaires irlandais, dont les pratiques sont également mises en cause dans son pays par des organisations humanitaires locales.

La Croix-Rouge lésée

Dans un communiqué, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a affirmé vendredi faire partie «des organisations à but non lucratif auxquelles des montants sont dus par la plateforme de dons en ligne Ammado AG».

«Ammado AG a manqué de verser environ 1,8 million de francs collectés par le biais de sa plateforme à la Fédération internationale et à plusieurs sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge partout dans le monde», précise l’organisation. Elle ajoute avoir cessé d’utiliser Ammado en avril 2017 et avoir déposé plainte en septembre, «après plusieurs tentatives infructueuses de recouvrer les montants qui lui étaient dus».

Selon le parquet, «à l’heure actuelle, il semblerait qu’au total plusieurs millions issus de dons n’aient pas été versés à leurs destinataires».

Jeudi, l’Autorité irlandaise de régulation des organisations caritatives a affirmé dans un communiqué avoir ouvert une enquête visant Ammado (enregistrée sous le nom Pembroke Dynamic Internet Services Ltd), placée en liquidation judiciaire la semaine passée.