Le conseiller national PLR Christian Wasserfallen aspire à être élu au gouvernement bernois dans un an et demi. «Oui, je le veux», a-t-il écrit sur son compte Twitter dans la nuit de samedi à dimanche.

Le Bernois de 35 ans confirme ainsi un intérêt évoqué à plusieurs reprises pour un poste à la tête de son canton. Sur les sept places au Conseil d'Etat, deux sièges au moins seront à prendre, l'un PLR et l'autre PS, après les départs de Hans-Jürg Käser et de Barbara Egger. Pour l'heure, aucun autre retrait n'a été annoncé.

Les libéraux-radicaux bernois décideront au printemps s'ils veulent présenter Christian Wasserfallen aux élections de 2018. Un autre membre de la section cantonale a annoncé son intérêt pour la candidature, le municipal de la Ville de Berne et député au parlement bernois Philippe Müller.