«Le PLR est un parti sensible à la question climatique, que nous souhaitons libérale et proche de la population.» C’est ce qu’a souligné sa présidente Petra Gössi en lançant un grand sondage auprès de ses 120 000 membres et sympathisants. Une première dans l’histoire du parti, dont les résultats serviront de base pour rédiger un papier de position qui sera soumis aux délégués le 22 juin prochain.

Lire aussi l’opinion: Le défi climatique du PLR