Que va-t-il advenir de la Suisse dans le prochain programme de recherche Horizon Europe, dans lequel l’UE a l’intention d’injecter près de 100 milliards d’euros? Pour l’instant, ce n’est pas bien parti. A la suite de la décision du Conseil fédéral d’abandonner l’accord-cadre institutionnel, la Commission européenne a décidé de considérer notre pays comme un simple Etat tiers, alors qu’il disposait jusqu’ici d’un statut de membre pleinement associé. Face à la menace de cette relégation, la résistance s’organise. Les membres PLR de la Commission de la science, de l’éducation et de la culture (CSEC) demandent que le Conseil fédéral et le parlement se battent pour conserver le statut actuel.

A lire aussi: La visite d’Ignazio Cassis à Bruxelles pour limiter la casse