Les tragiques accidents qui ont provoqué la mort de plus de septante personnes dans des tunnels européens entre 1999 et 2006 sont encore dans toutes les mémoires. Toutes ces tragédies se sont produites dans des galeries dites bidirectionnelles, où circulent des véhicules dans deux directions opposées.

Depuis lors, la sécurité a été améliorée. Mais elle demeure une préoccupation importante, notamment en Suisse, théâtre de deux de ces catastrophes, celle du Gothard en 2001 et celle de la Viamala en 2006. Dans une dizaine d’années, le tunnel du Gothard devra être complètement assaini. Pour cela, il devra être entièrement fermé au trafic pour une durée encore indéterminée.

A Neuchâtel et dans le Jura

Il n’y a pas que le Gothard. L’Office fédéral des routes (OFROU) estime que 126 des 220 tunnels du réseau routier national doivent être adaptés aux normes les plus récentes. Il s’agit surtout d’améliorer les systèmes de ventilation et d’évacuation des fumées, d’aménager de nouvelles issues de secours ou encore de parfaire une signalisation encore lacunaire dans plusieurs galeries.

Ce plan d’assainissement a un coût: l’OFROU prévoit d’investir 1,2 milliard d’ici à 2020. De ce montant, 80 millions sont destinés à la réfection de la ventilation au Gothard, mais l’assainissement complet de la galerie coûtera sans doute beaucoup plus que cela.

Plusieurs chantiers sont envisagés en Suisse romande, à commencer par la modernisation du tunnel de Flonzaley, entre Lausanne et Vevey. Devisés à 6 millions, les travaux porteront sur les chemins de fuite, les ventilateurs, la signalisation et l’approvisionnement en énergie. Ils seront effectués en 2011 et 2012.

Va-t-on revivre le cauchemar de Glion? On se souvient que les deux tunnels de l’A9 qui surplombent Montreux avaient été fermés à tour de rôle pour être assainis, l’un en 2005 et le second en 2006. Cela avait alors provoqué de très importants bouchons et perturbé le trafic entre Vaud et le Valais deux étés de suite. Rien de cela à Flonzaley, promet l’OFROU. «Nous travaillons autrement aujourd’hui. Le travail se fera en bonne partie de nuit, ce qui nécessitera quelques fermetures temporaires nocturnes, mais ce ne sera pas comparable à Glion», promet la porte-parole, Françoise Tschanz.

L’OFROU prévoit aussi de rénover l’aération, d’installer de nouveaux clapets d’évacuation des fumées et, à certains endroits, d’améliorer les issues de secours dans les tunnels de l’A5 sous Neuchâtel (travaux prévus en 2014-2015, un peu plus de 30 millions), dans la galerie de Gléresse (40 millions, travaux entre 2013 et 2014), au Mont-Terri et au Mont-Russelin dans le Jura (55 millions investis entre 2011 et 2014) et dans les galeries de Vernier et de Confignon sur le contournement de Genève (7 millions, chantiers en 2012).