Choisir sa voie, commencer un apprentissage, puis… arrêter. Ce scénario est une réalité pour près d’un quart des jeunes qui optent pour une formation professionnelle initiale en Suisse. C’est ce que montrent les chiffres publiés fin novembre par l’Office fédéral de la statistique. La Confédération s’est penchée sur les 59 349 personnes ayant commencé un apprentissage en 2017 (en entreprise ou en école à plein temps) et a analysé leur parcours jusqu’en 2021. Les résiliations de contrat ont concerné 13 943 d’entre elles, soit 23,5%, un record. Pour la période 2014-2018, la proportion était de 21%.