La police des transports des CFF sera équipée d’armes à feu à partir de l’été 2012, rapporte l’ATS. L’entreprise a pris cette décision sur la base de l’ordonnance approuvée le mois dernier par le Conseil fédéral. La mesure permettra d’assurer davantage de sécurité aux voyageurs et au personnel. La situation à bord des trains en matière de sécurité ne s’est pas foncièrement détériorée ces dernières années, ont relevé jeudi les CFF. Les passagers se sentent en sécurité. Certains passagers sont toutefois plus souvent enclins à la violence envers la clientèle ou le personnel des trains. Avec leur arme à feu, les agents de la police des transports auront la possibilité de réagir de façon proportionnée en cas d’escalade et de protéger ainsi les voyageurs, le personnel et eux-mêmes. En outre, équiper la police des transports d’armes à feu facilite les engagements conjoints avec d’autres corps de police. Le corps des gardes-frontière, la sécurité militaire et les polices cantonales sont d’ores et déjà armés lorsqu’ils patrouillent à bord des trains CFF.