La Poste a déposé auprès du préposé fédéral à la Surveillance des prix une annonce préalable d’augmentation de tarifs, comme le veut la loi sur la surveillance des prix. Les deux instances confirment l’information publiée par le Nebelspalter.

Ces mesures tarifaires concerneront les prix pour les automates My Post 24, «qui sont actuellement réduits», précise Stefan Dauner, porte-parole de La Poste. Ces réductions tomberont à la fin de l’année. Il ne donne en revanche aucune indication sur les autres tarifs concernés par ce préavis et ne confirme donc pas que le prix du courrier B passerait de 85 centimes à 1 franc, comme l’annonce le magazine alémanique.