Les prix montent, montent, montent. Electricité, carburant, mazout, primes maladie, pâtes: l’inflation fait son œuvre, fouettée par la guerre en Ukraine, les incertitudes pesant sur les livraisons de gaz russe et les centrales nucléaires françaises, ou le rattrapage des traitements médicaux à la suite du coup de frein de la pandémie de Covid-19. Jusqu’ici, le Conseil fédéral n’a pas proposé de mesures concrètes. Il dit suivre la situation attentivement.