Polémique

Le prédicateur homophobe Lou Engle renonce à venir à Genève

L’évangéliste américain devait prendre part à un rassemblement de jeûne et de prière organisé par le mouvement The Call Geneva, le 31 mai. L’organisation «regrette cette issue» et évoque une campagne de dénigrement à son encontre

Convié à participer à un rassemblement de jeûne et de prière, organisé par le mouvement évangéliste The Call Geneva le 31 mai dans une salle genevoise, le prédicateur Lou Engle a finalement renoncé à y participer, annoncent les organisateurs dans un communiqué envoyé vendredi matin. Ces derniers déclarent «regretter cette issue» et dénoncent «une campagne de dénigrement» à l’encontre du prédicateur.

Une délégation du mouvement s’est entretenue dans la matinée avec les autorités municipales pour rappeler que L’Appel Genève n’avait connu aucun dérapage lors des deux dernières éditions, et «qu’aucun des intervenants n’a jamais abordé la question de l’homosexualité». Maire de Genève, la socialiste Sandrine Salerno se «félicite de la mobilisation associative, citoyenne et politique qui a permis l’annulation de la venue du prédicateur homophobe».

Aux Etats-Unis, Lou Engle prêche devant des milliers de fidèles. Cet évangéliste charismatique est ouvertement hostile à l’avortement et aux homosexuels. Sa venue à Genève avait été condamnée par la Fédération genevoise des associations LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres). Laquelle avait interpellé les autorités cantonales et municipales pour les inviter à «prendre position publiquement et à condamner les appels à la haine» du prédicateur.

Publicité