A la tête de l’UDC Vaud depuis octobre 2009, Fabrice Moscheni a annoncé lundi dans la soirée sa démission pour le 19 décembre. Le communiqué de la section fait état de «raisons professionnelles». Ce chef d’entreprise «a constaté qu’il ne parvenait plus à dégager le temps nécessaire pour l’accomplissement adéquat de sa fonction, en particulier pour les échéances cantonales de mars 2012».

La démission de Fabrice Moscheni intervient après la perte d’un siège au sein de la délégation vaudoise au Conseil national et après l’échec de l’alliance PLR-UDC de ravir un siège à la gauche au Conseil des Etats.

Elle démission sera effective au lendemain du second tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat. L’UDC a lancé son député chablaisien Pierre-Yves Rapaz pour succéder à feu Jean-Claude Mermoud. Le candidat UDC a toutefois moins de chance d’accéder au gouvernement que sa concurrente, la Verte Béatrice Mettraux.