Malgré ses 146 millions d’habitants, la Russie ne figure pas en tête des pays les plus importants pour le tourisme helvétique. Bien loin derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Etats-Unis ou encore la France, le marché russe ne représentait en 2019, avant la pandémie, qu’environ 1% (360 000 nuitées) du volume total des nuitées de l’hôtellerie suisse et ne faisait même pas partie du top 15 des pays visiteurs. Mais pourtant, cette clientèle contribue aux bonnes affaires du marché de luxe dans plusieurs grandes villes du pays ou dans certaines stations huppées bien fréquentées.