Le Tribunal régional Berne-Mittelland se penchera mercredi sur les cas d’un professeur de musique qui s’est autoproclamé «guérisseur». Il est accusé d’avoir infecté intentionnellement seize personnes avec le virus du sida. Le prévenu conteste les faits.

Ce «guérisseur» est accusé de lésions corporelles graves multiples et de propagation de maladies de l’humain. Le Ministère public ne voit pas de mobiles qui pourraient expliquer ces actes. Entre 2005 et 2010, l’accusé âgé de 54 ans a déjà purgé 72 jours de détention préventive. Depuis, il est en liberté.