Il invoque la loi sur le Ministère public, laquelle prévoit qu’en cas de menace sur l’indépendance de ce dernier, le procureur général peut saisir directement le Grand Conseil. Dans un courrier envoyé le 31 janvier à l’ensemble des députés vaudois ainsi qu’à la présidente Laurence Cretegny, que Le Temps a pu consulter, Eric Cottier réagit fortement à la chronique de la présidente du Parti socialiste vaudois Jessica Jaccoud publiée sur le site blick.ch le 27 janvier.