GENÈVE

Le projet de budget 2017 du Conseil d’Etat genevois prévoit un déficit de 77 millions

Le gouvernement a présenté mardi le projet de budget pour 2017. Il estime avoir élaboré un projet «raisonnable et mesuré»

Le projet de budget 2017 de l’Etat de Genève, présenté mardi par le gouvernement, prévoit un déficit de 77 millions de francs. L’exécutif estime avoir élaboré un projet «raisonnable et mesuré». Il affirme avoir effectué de nombreux arbitrages pour contenir le déficit.

Le résultat négatif est fortement atténué par l’effet des mesures d’économies et d’efficience mises en œuvre depuis deux ans. Ces mesures produiront des économies de 62 millions en 2017. Au total, 358 millions d’économies récurrentes ont été réalisées depuis 2015.

Le projet de budget table sur une hausse des revenus de fonctionnement de 1,9%, tandis que les charges de fonctionnement progressent de 2,9% par rapport à 2016. La plus grande part de l’augmentation des charges est due à des dépenses obligatoires, surtout dans les aides sociales. Les annuités salariales, suspendues dans le projet de budget 2016, sont allouées aux fonctionnaires.

Le Conseil d’Etat maintient les investissements à un niveau élevé, soit 748 millions de dépenses nettes, mais ils ne pourront pas être entièrement autofinancés. L’endettement connaîtra toutefois probablement une légère diminution en 2016, comme en 2015.

En 2015, le projet de budget 2016, déficitaire à hauteur de 70 millions avant de retrouver les chiffres noirs, n’avait plu ni à la gauche ni à la droite. Conséquences: l’automne avait été marqué par de nombreuses grèves de la fonction publique, et le canton de Genève fonctionne depuis janvier avec le même budget qu’en 2015.

Publicité