La Zurichoise Mattea Meyer, 33 ans, et l’Argovien Cédric Wermuth, 34 ans, ont été élus le 17 octobre à la coprésidence du PS Suisse. Le tandem alémanique a succédé à Christian Levrat et inaugure la première présidence à deux d’un parti gouvernemental en Suisse. Avant eux, les Verts et quelques syndicats avaient tenté des expériences similaires, avec des résultats contrastés.

Comme ils viennent tous deux d’outre-Sarine, la vice-présidence a été élargie. Elle comprend désormais trois Romands, trois Lausannois en fait, Ada Marra, Samuel Bendahan et le chef du groupe parlementaire, Roger Nordmann. Les deux coprésidents assurent qu’ils resteront attentifs aux différences de sensibilité entre les socialistes romands et alémaniques. Cédric Wermuth a d’ailleurs un profil multiculturel: il a des souches italiennes et romandes et parle l’espagnol. De son côté, Mattea Meyer se révèle assez à l’aise en français.