Les manifestations organisées autour des trois matchs de l'Euro 08 qui se dérouleront à Genève ne viseront pas seulement les amateurs de football. Les organisateurs veulent un projet rassembleur. Frédéric Hohl explique en quoi.

Le Temps: Où auront lieu les festivités liées à l'Euro 2008?

Frédéric Hohl:Il ne faut pas que la fête se réduise au stade de la Praille, car seule une partie des gens pourront assister aux matchs. Nous avons donc misé sur l'aménagement de deux sites bien différents, la plaine de Plainpalais et le stade du Bout du Monde. Sur la plaine seront installés une scène ainsi qu'un écran géant. Au Bout du Monde, une plus petite scène ainsi qu'un camping pouvant accueillir 3000 personnes, pour les personnes n'ayant pas les moyens d'aller à l'hôtel.

- Quels seront les principaux événements au programme?

- Nous prévoyons que 20 à 30% d'entre eux n'aient rien à voir avec le football, pour contenter le maximum de personnes. Trois grands spectacles auront lieu sur la plaine de Plainpalais, dont un le soir de l'ouverture de l'Euro. D'autres déambuleront dans les rues de Genève. Cinq ou six artistes connus viendront se produire sur les différentes scènes. Nous jouerons la carte francophone: vu que Genève sera la seule ville hôte non germanophone, nous allons inviter le maximum de vedettes françaises, et peut-être anglaises. Pour le reste, il s'agira de découvertes.

- Comment comptez vous gérer le flux de visiteurs?

- Séparer les festivités en plusieurs zones va limiter les nuisances pour les habitants, car les concerts oscilleront entre le Bout du Monde et la plaine de Plainpalais. Ensuite, nous allons mettre l'accent sur la marche comme moyen de transport entre les divers lieux, puisque ceux-ci sont tous à environ vingt minutes les uns des autres. J'ai pu constater l'efficacité de ce concept en Allemagne durant la Coupe du monde: il a permis de diluer le flux de visiteurs tout en les relaxant. Cela évite également la formation de groupuscules dans les transports publics, par exemple. Enfin, en ce qui concerne les concerts, nous allons innover: pour éviter que, si l'un des groupes attire trop de monde, il y ait des débordements, la zone de concert sera délimitée et fermée. Mais elle restera gratuite. Comme dans une boîte de nuit, les visiteurs seront fouillés à l'entrée. Lorsqu'il y aura trop de monde dans l'enceinte, ils devront attendre que d'autres personnes en sortent pour y pénétrer. Une zone tampon sera également mise en place où le concert sera visible sur écran géant.

- Où en sont les préparatifs aujourd'hui?

- Un groupe de 12 programmateurs va se réunir dans deux semaines pour décider des artistes qui seront présents. Nous sommes également en train de prendre contact avec les responsables des manifestations qui ont lieu pendant l'Euro, comme le tournoi de beach-volley de la place du Rhône ainsi que la Fête du développement durable, pour leur proposer de s'intégrer à notre projet.