Le canton de Genève a décidé de se rallier au principe de la «société à 2000 watts», développé par les chercheurs des écoles polytechniques fédérales sous le label Novatlantis. L'objectif est de réduire la consommation d'énergie par habitant en la ramenant au niveau de la moyenne mondiale.

Le Temps: Genève est le premier canton romand à rejoindre la «société à 2000 watts». Qu'est-ce qui l'a poussé à faire le pas?

Olivier Ouzilou: A chaque législature, le canton doit fixer de nouveaux objectifs pour son plan directeur de l'énergie. Nous avons voulu être ambitieux et d'emboîter le pas à Berne, Bâle et Zurich. La vision de Novatlantis, correspond tout à fait à la vision à long terme du canton.

- Pour atteindre le but, il faut diviser par deux la consommation genevoise par habitant (4000 watts), ce qui est énorme. Une déclaration de bonnes intentions ou un objectif précis et daté?

-Nous avons des objectifs à court et moyen terme, par usage et par énergie. Notre première cible est pour 2010: réduire la consommation d'énergie fossile de 200 watts par habitant (-6,25% par rapport à 2005), augmenter l'approvisionnement en énergies renouvelables de 100 watts par habitant (+11%) et maintenir un approvisionnement en électricité d'origine non nucléaire.

- Cela passera-t-il par des mesures contraignantes?

- Non. Notre modèle est surtout basé sur une démarche volontaire. Nous envisageons aussi de réviser la loi cantonale sur l'énergie, ce qui permettrait de renforcer les standards dans la construction. D'autres mesures dépendent, elles, de la législation fédérale, comme le remplacement des ampoules incandescentes par les fluorescentes. Notre programme électricité est unique en Suisse. Nous disposons de 30 millions de francs pour favoriser une meilleure efficacité énergétique: 10 millions pour les très gros consommateurs et 20 millions pour les PME et les ménages.

- Et l'Etat, comment va-t-il donner l'exemple?

- Les 100 plus grands consommateurs, à commencer par l'Université et les Hôpitaux universitaires, font tous l'objet d'audits énergétiques.