Vaud

Ramuz aura son musée à Pully

Nonobstant la pétition de 1800 signatures déposée la veille devant le canton par ses opposants, le conseil communal pulliéran a accepté mercredi de financer l’espace muséal dédié à son écrivain Charles-Ferdinand Ramuz

Pully aura son musée Ramuz. Pas aussi important que l’aurait souhaité le «Comité de sauvegarde de la maison de Ramuz», mais un espace de 110 mètres carrés, situé au rez-de-chaussée de la Villa La Muette, maison où a vécu l’écrivain de 1930 jusqu’à sa mort en 1947.

Crédit accepté à une très large majorité

Mercredi soir, le conseil communal a accepté à une très large majorité un crédit de 1,18 million de francs pour réaliser ce projet. En raison de «l’état difficile des finances de la Ville», un amendement PLR pour réduire le personnel du Musée de 3,2 à 2,5 ETP (équivalent temps plein) a été inscrit.

«Tout l’aspect polémique n’a pas été traité de manière volontaire», a prévenu le président et rapporteur de la commission ad hoc Pierre Zappelli. «Nous nous sommes concentrés sur l’étude de ce préavis et n’avons pas eu de doute quant à l’idée même de la création d’un espace muséal».

«Ramuz mérite davantage»

Pourtant, le Comité de sauvegarde de la demeure de l’écrivain, jugeant le projet «minimaliste», a déposé cette semaine une pétition de 1800 signatures demandant au Conseil d’Etat de «tout mettre en œuvre pour que l’appartement de Ramuz et son contenu soient conservés». La Verte Simone Collet s’est exprimée en ce sens devant le conseil communal et a appelé ses pairs à refuser cette création.

«Ramuz mérite davantage. Ce projet modeste n’est pas à la mesure de ce qu’il nous a légué. Ne soyons pas une ville ingrate refusant à cet artiste d’une envergure internationale un musée digne de lui», a-t-elle défendu en vain. Les travaux commenceront cet automne.

Publicité