Cet article est publié en accès libre vu l’importance de ces informations pour le débat public. Mais le journalisme a un coût, n’hésitez donc pas à nous soutenir en vous abonnant.

La troisième dose de vaccin contre le Covid-19 est désormais ouverte aux plus de seize ans. Swissmedic a approuvé, le 23 novembre dernier, la piqûre de rappel pour la quasi-totalité de la population. Elle n’était recommandée, jusqu’ici, qu’aux personnes de plus de 65 ans et aux personnes plus jeunes atteintes de maladies préexistantes graves. Le «booster» doit être administré au plus tôt six mois après l’injection de la deuxième dose, ont d’abord précisé l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV), une durée ramenée à quatre mois le 17 décembre.

Lire aussi: Face à la cinquième vague, l’OFSP mise sur la responsabilité et la troisième dose

Dans les cantons, de nouvelles campagnes s’organisent afin d’administrer efficacement ces doses de rappel. Plusieurs d’entre eux ont sollicité l’aide de l’armée. Où et quand obtenir sa troisième dose? Tour d’horizon romand.

■ Genève

Le 5 novembre dernier, le canton a ouvert la possibilité de la troisième dose pour les plus de 65 ans. Depuis lundi, toute personne de plus de seize ans peut désormais s’inscrire pour obtenir un rendez-vous, en s’inscrivant sur la plateforme de vaccination ou en appelant le 0800 909 400. Le site dédié à la prise de rendez-vous en ligne était surchargé lundi. «Les agendas de certains centres sont déjà quasi pleins jusqu’à Noël mais d’autres ont encore des créneaux disponibles pour décembre», a déclaré à La Tribune de Genève, Laurent Paoliello, directeur de la communication du Département de la santé.

Lire également: La troisième dose est désormais autorisée: huit questions pour tout comprendre

■ Vaud

Les inscriptions pour la troisième dose, réservées jusqu’ici aux plus de 50 ans, sont ouvertes depuis le 7 décembre aux plus de seize ans. Toutes les personnes éligibles doivent pouvoir se faire vacciner d’ici fin janvier 2022. Pour y parvenir, jusqu’à 60 000 doses par semaine seront administrées. De nouvelles plages de rendez-vous sont disponibles au centre de Beaulieu à Lausanne, qui propose aussi bien du Pfizer que du Moderna. Les autorités recommandent de s’inscrire «en priorité» dans ce centre.

Des centres temporaires ont toutefois aussi été montés à Gland et à Aigle grâce à l’engagement de la Protection civile. Ils sont opérationnels depuis le 13 décembre. Des pharmacies ont également renforcé leur offre. Une opération est aussi prévue du 15 au 17 décembre aux Diablerets, où les habitants de la région pourront se faire vacciner sur place.

La prise de rendez-vous est obligatoire. Les personnes concernées sont invitées à se rendre sur le site coronavax.ch ou à contacter la hotline dédiée au 058 715 11 00.

Neuchâtel

Dans le canton, l’inscription pour une dose de rappel est possible pour les plus de seize ans depuis le 1er décembre. Le «booster» est administré dans les deux centres cantonaux, celui de Polyexpo à La Chaux-de-Fonds et celui du Centre de La Maladière à Neuchâtel, mais uniquement sur rendez-vous pris en ligne, ou par téléphone: 032 889 21 21. Le canton oriente ensuite les personnes souhaitant recevoir leur troisième dose, dans les différents centres en fonction de leur âge.

  • 65 ans et plus: dose de rappel à Polyexpo (La Chaux-de-Fonds) et à La Maladière Centre (Neuchâtel) avec les vaccins Moderna et Pfizer.
  • 16-64 ans: dose de rappel uniquement à Polyexpo
  • 16-30 ans: dose de rappel avec le vaccin Pfizer (même si vaccin Moderna reçu précédemment. selon les recommandations de l’OFSP).

■ Jura

Les habitants du Jura de plus de seize ans vaccinés depuis plus de six mois, peuvent recevoir une troisième dose de rappel dans les différents centres de vaccination mis en place dans le canton. La vaccination de rappel peut également être réalisée dans certaines pharmacies. La prise de rendez-vous est obligatoire et doit s’effectuer via la hotline cantonale au 032 420 99 00.

«Les personnes de plus de 65 qui sont en attente d’un rendez-vous et qui ne se sont pas encore manifestées seront directement recontactées pour convenir d’un rendez-vous», précise le canton.

■ Valais

Dans le canton, la vaccination de rappel est possible depuis le 15 novembre pour toutes les personnes âgées de 65 ans et plus, ainsi que pour les résidents d’établissements médico-sociaux (EMS) et de structures d’accueil pour personnes âgées. Dès la mi-décembre les inscriptions à la troisième dose de vaccin seront ouvertes pour toute la population. Le canton va également augmenter la capacité des centres de vaccination et mettre en place des équipes mobiles. Le renfort de l’armée pour la création d’un centre supplémentaire a été sollicité.

Des équipes de vaccination mobile seront présentes à Zermatt le 21 décembre. Il sera aussi possible de se faire vacciner à l’Hôpital de Sierre dès le 6 décembre jusqu’à Noël et un nouveau centre ouvrira ses portes à Martigny dès le 9 décembre prochain. L’inscription dans les centres de vaccination doit être réalisée en ligne sur la plateforme vs.covid-vaccin.ch ou par téléphone au 058 433 0 144.

■ Fribourg

Depuis le 15 novembre, les résidents d’EMS, les personnes de plus de 65 ans ainsi que les populations vulnérables peuvent recevoir une dose de rappel. Le canton ouvre désormais le «booster» aux plus de seize ans, invités à s’inscrire en ligne. «La troisième dose de rappel s’adresse à toute personne de plus de 16 ans, en priorité aux personnes de 65 ans et plus et à certaines personnes âgées de 12 à 65 ans particulièrement vulnérables (atteintes de maladies chroniques à haut risque)», précise le canton. Il faut donc s’attendre à figurer sur liste une liste d’attente dans un premier temps.

Aucune équipe mobile n’effectue de vaccination de rappel. Il faudra se rendre dans l’un des centres de vaccination du canton (Granges-Paccot Centre, Route d’Agy 2, 1763 Granges-Paccot). Depuis le 9 décembre, un nouveau centre a ouvert à Bulle, Rue Nicolas Glasson 8.


Cet article a été mis à jour le 17 décembre 2021.