La conquête de l’espace n’attire pas qu’Elon Musk, entrepreneur chevronné qui, le 30 mai dernier, a réussi le lancement de sa fusée vers la Station spatiale internationale. Pendant que le patron américain de SpaceX ambitionne de coloniser Mars, les étudiants de Space@yourService, une association basée à l’EPFL, coordonnent deux simulations hors de la stratosphère à des fins éducatives. «La mission initiale sur la Lune baptisée Asclepios I a été repoussée à cause du Covid-19 à février 2021. Sélectionnés sur 194 candidats, six participants allaient s’isoler durant une semaine dans un repaire au cœur des montagnes jurassiennes», explique Léonard Freyssinet, responsable communication de ce programme unique géré par des universitaires. Il réunit aujourd’hui une quarantaine de membres issus de plusieurs pays.

A lire aussi: SpaceX va envoyer des touristes vers la Station spatiale internationale