En complément à l'article sur la taxe CO2 sur les combustibles paru dans nos éditions du 24 mars, il convient de préciser qu'elle ne s'appliquera pas uniquement au mazout de chauffage, mais à tous les combustibles fossiles de chauffage, gaz naturel y compris.