Nous affirmions que huit des quinze nouveaux membres du Conseil économique et social, dont Michel Bassand, Anton Affentranger ou encore Anne Bisang, démissionnaient. Parmi ces trois personnalités, seules les deux dernières ont démissionné. Et elles l'ont fait parce qu'elles se ralliaient aux mesures prônées par le nouveau président du Conseil, lui-même démissionnaire.