La cathédrale de Lausanne a besoin d’interventions urgentes, notamment pour assurer l’étanchéité de la toiture. Le Conseil d’Etat vaudois demande des crédits de près de 3,5 millions de francs. Plus de 3 millions serviront à garantir la sécurité publique au pied des façades, en plus de la réfection des toits dont certains datent d’un siècle. Le chantier est prévu en 2012-2013. Le gouvernement veut mettre en route la prochaine étape devisée à 20 millions, avec des travaux de conservation-restauration dès 2015. Ces intentions font écho aux critiques. En 2009, la Cour des comptes avait déploré «des problèmes de gouvernance majeurs».