La baisse du taux de conversion du deuxième pilier ne doit pas être compensée pour tous les assurés, mais de manière ciblée. Le Conseil national a rejeté mercredi le compromis négocié par l’Union patronale suisse (UPS), l’Union syndicale suisse (USS) et Travail.Suisse, auquel le Conseil fédéral avait adhéré. Il a aussi refusé une solution intermédiaire déposée par la vert’libérale bernoise Melanie Mettler.