La droite genevoise y va fort. PLR, UDC et vert’libéraux lapident le Conseil d’Etat dans un communiqué conjoint qui se termine par #Double langage #Zéro crédibilité. Qu’est-ce qui vaut au gouvernement ce courroux? Son refus de prolonger le délai de signatures pour le référendum sur la réforme du cycle d’orientation CO22, malgré les restrictions sanitaires qui affectent la récolte. A ce jour, les référendaires ont obtenu un peu moins de 4000 paraphes et il en faudrait encore 2500 jusqu’à mardi prochain, pour compter large à cause des invalidations.