Alors que la guerre en Ukraine a jeté sur les routes plus de 3 millions de personnes, dont au moins 9000 ont trouvé refuge en Suisse, l’accueil s’organise à tous les niveaux. Porte-parole de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR), Eliane Engeler évoque les enjeux de cette intégration.