La Suisse autorise la double nationalité depuis 1992. Mais la majorité des pays ne la reconnaissent pas. Pour beaucoup d'étrangers vivant en Suisse, garder sa nationalité ou devenir Suisse en renonçant à son passeport antérieur provoque donc un dilemme. Parmi les pays européens qui ne reconnaissent pas intégralement la double nationalité figurent l'Autriche, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège, la Bosnie et l'Espagne. Mais les législations sont très différentes d'un pays à l'autre. La plupart y sont hostiles aussi bien dans leur pays qu'à l'étranger, mais l'admettent en cas de filiation ou de mariage. D'autres exceptions existent. La Belgique s'oppose par exemple à la double nationalité uniquement lors de la naturalisation de ses propres ressortissants à l'étranger. Pas sur son sol. L'Espagne n'autorise en principe la double nationalité qu'avec des pays ibéro-américains ou des pays avec lesquels elle entretient des «liens particuliers». Comme le Portugal et les Philippines.

Parmi les autres pays qui exigent de renoncer à sa nationalité antérieure figurent les Emirats arabes unis, le Burundi, la Chine, l'Ethiopie, le Kenya, le Niger, le Népal, l'Ukraine, le Yémen ou encore la République démocratique du Congo.

En revanche, l'Italie, le Portugal, l'Angleterre, la France, l'Allemagne et la Turquie l'autorisent. De même que la Serbie - ses ressortissants restent ceux qui se naturalisent le plus en Suisse, Kosovars compris -, la Macédoine, la Croatie et l'Albanie. Ces ressortissants peuvent ainsi obtenir le passeport suisse tout en gardant leur nationalité antérieure. S'ils choisissent de ne pas adopter la citoyenneté suisse, c'est donc pour d'autres raisons. Comme la complexité des procédures ou le simple fait d'estimer que la nationalité suisse ne leur apporterait pas grand-chose.

L'Allemagne n'a changé sa législation que tout récemment. Elle reconnaît la double nationalité depuis août 2007. En 2006, sur les 65731 Allemands présents depuis plus de dix ans en Suisse, seuls 1144 avaient franchi le pas. Voilà qui pourrait changer avec ce nouvel obstacle levé.