Un brûlant sujet de société agitera bientôt la Suisse: le mariage pour tous. Largement accepté par le parlement fédéral en décembre dernier, le projet de loi a fait l’objet d’un référendum lancé par un comité interpartis formé de membres de l’UDF (parti chrétien), de l’UDC et du Centre, qui sera soumis au vote le 26 septembre. Face aux partis conservateurs, le comité en faveur de la réforme affûte ses arguments. Dont le suivant: «La Suisse est l’avant-dernier pays d’Europe occidentale à ne pas avoir ouvert le mariage aux couples de même sexe». Une information véridique. Mais qui mérite d’être détaillée.