Politicienne populaire, ancienne conseillère d’Etat, occupant un poste envié, celui de directrice de l’Office fédéral de la culture, la personnalité d’Isabelle Chassot a écrasé l’élection complémentaire pour la succession de Christian Levrat. Son adversaire Carl-Alex Ridoré n’a eu aucune chance d’inquiéter celle qui est d’emblée apparue comme la grandissime favorite du scrutin. Au final, le socialiste est devancé de plus de 20 000 voix, y compris dans ses fiefs de la Sarine, dont il est le préfet. Le coup est dur à encaisser, même s’il n’a de loin pas démérité, menant une campagne tambour battant.