Des branches comme la philosophie et la religion peuvent-elles décemment être reléguées au même rang que l’enseignement du sport ou du russe? A l’heure où le projet de révision de l’ordonnance sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale arrive au terme du processus de consultation publique, la question divise.