Le doute planait depuis plusieurs semaines. Après avoir longuement hésité, le conseiller administratif Rémy Pagani a annoncé, mercredi, qu’il ne se représenterait pas aux élections municipales de 2020. Le magistrat d’Ensemble à gauche, à la tête du Département des constructions et de l’aménagement depuis 2007, renonce à demander à son parti une dérogation pour un quatrième mandat. Mais avait-il le choix?