people

René Prêtre, 1er Suisse de cœur

Le chirurgien jurassien, spécialiste du coeur chez les enfants, a été élu «Suisse de l’année 2009» samedi soir à Zurich.

Le médecin jurassien René Prêtre, spécialiste du cœur chez les enfants, a été désigné «Suisse de l’année 2009» lors de la cérémonie télévisée «SwissAward» samedi soir à Zurich. Le chirurgien a été élu par 24,3% des téléspectateurs parmi 18 nominés dont cinq Romands. Cette présence constituait par ailleurs un record pour un concours nettement plus populaire outre-Sarine.

Le spécialiste primé succède à la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, lauréate de 2008. Contacté à Maputo où il se trouve pour soigner des enfants mozambicains, le spécialiste s’est montré touché.

«Beaucoup d’autres Suisses travaillent de façon très sérieuse et auraient autant mérité cette distinction», a-t-il déclaré, ajoutant se considérer comme «un soldat inconnu» au milieu de beaucoup d’autres. Sa fille a été invitée sur le plateau pour recevoir la distinction.

Le titre de Suisse de l’année a déjà honoré en 2007 le champion de lutte, Jörg Abderhalden, l’entraîneur de l’équipe nationale de football Köbi Kuhn (2006), l’ancien patron d’écurie de Formule 1 Peter Sauber (2005), la travailleuse humanitaire Lotti Latrous (2004), le tennisman Roger Federer (2003) et le pédiatre Beat Richner (2002). René Prêtre s’inscrit ainsi dans la lignée des figures «caritatives» ou des nombreuses personnalités «aidantes» qui ont remporté cette distinction populaire.

Samedi, un jury a encore désigné les «figures de l’année» dans différentes catégories: «politique», «société», «show-biz», «culture» et «économie».

Le conseiller national Otto Ineichen a été choisi dans la catégorie politique. Le libéral-radical lucernois a été récompensé pour son programme original «Speranza 2000» qui vise à aider les jeunes chômeurs. Le cardiologue jurassien René Prêtre a également été primé dans la catégorie société.

La chanteuse Tina Turner, qui a fêté ses 70 ans en novembre dernier, a remporté le titre dans la catégorie Show-biz. L’Américaine qui s’est installée depuis de nombreuses années sur les bords du lac de Zurich a vendu plus de 180 millions de disques et achevé l’an dernier une tournée mondiale.

Barbara Artmann, cheffe d’entreprise qui a redressé la firme Künzli Swiss Schuh, a été primée dans la catégorie économie. Dans la catégorie culture, le clown Dimitri a été choisi pour ses 50 ans de carrière sur la scène. L’an dernier, le Tessinois a passé plusieurs semaines sur les planches de Broadway, à New York.

Pour la troisième fois dans l’histoire des Swiss Awards, un prix pour l’ensemble d’une carrière a été remis, cette fois au coureur cycliste Ferdy Kübler, né en 1919. L’ancien athlète qui a accumulé 750,000 km dans les mollets, a remercié la salle d’une voix brisée par l’émotion.

La cérémonie «SwissAward» était retransmise en direct sur les trois chaînes nationales depuis le Hallenstadion à Zurich. Ce sont les téléspectateurs des trois chaînes nationales qui ont choisi leur figure populaire 2010.

Publicité