Sécurité

Le renforcement des forces de police a payé dans le canton de Vaud, comme à Lausanne

Le canton de Vaud enregistre le quatrième meilleur résultat de Suisse en terme de baisse de la criminalité. Une ombre au tableau: les violences domestiques ont augmenté de 13% l'an dernier

Le canton de Vaud enregistre le quatrième meilleur résultat de Suisse en terme de baisse de la criminalité et le mot d’ordre y est «coordination». La création du Département des institutions et de la sécurité permet depuis janvier 2014 de travailler en coopération avec tous les acteurs de la chaîne pénale. Les infractions au Code pénal ont ainsi reculé de 19%. En matière de cambriolage, la diminution atteint 33%.

Lire aussi: En Suisse, la répartition géographique du crime a changé

Une ombre au tableau provient des violences domestiques qui ont connu une augmentation de 13% l’an dernier. Ce chiffre peut néanmoins être expliqué par la hausse de cas dénoncés, suite à des actions de prévention.

À Lausanne, les mesures prises par le municipal Grégoire Junod depuis 2012 portent leurs fruits. Les cambriolages étaient l’une des priorités de la police lausannoise. Le résultat est surprenant: un recul de 42% en 2015, le taux le plus bas depuis 15 ans. Parmi les dispositions saluées se trouvent l’augmentation des effectifs policiers, la lutte contre le deal de rues, les mesures de pacification lausannoises, la mise en place de patrouilles pédestres et d’une brigade cambriolages.

Publicité