La rente-pont – ou ce qu’il en reste – survivra-t-elle à la crise du coronavirus? Ce projet d’aide aux chômeurs âgés de plus de 60 ans figure toujours à l’agenda politique. Le parlement doit l’avaliser définitivement en juin. Comme cette prestation sociale fait partie du dispositif mis en place par le Conseil fédéral pour barrer la route à l’initiative populaire de l’UDC contre la libre circulation des personnes, il devrait logiquement rester en vie. Mais rien n’est sûr.