Prévue mercredi (Le Temps du 19 décembre), la mise en consultation du rapport sur les mesures structurelles en faveur du tourisme a finalement été repoussée, Pascal Couchepin ayant renoncé au dernier moment à soumettre le projet au Conseil fédéral lors de sa séance hebdomadaire. Les Sept Sages devraient finalement en discuter le 16 janvier – peut-être déjà le 9. Officiellement, ce report intervient en raison de l'ordre du jour surchargé du Conseil fédéral. Difficile toutefois de ne pas le mettre en relation avec la décision prise mercredi à propos d'Expo.02 (lire ci-dessus), dossier qui est également du ressort du Département fédéral de l'économie (DFE). Symboliquement, deux décisions, le même jour, d'octroyer de nouvelles subventions totalisant plusieurs centaines de millions de francs eussent pu s'avérer délicates à gérer pour le ministre radical. Une chose est claire: l'opportunité de renflouer la Société suisse de crédit hôtelier à hauteur de 100 millions, comme le propose le rapport, ne fait pas l'unanimité au sein du collège gouvernemental. Deux corapports ont été adressés au DFE. Kaspar Villiger se montre particulièrement réticent à l'idée de délier les cordons de la bourse fédérale à cette fin. Plus que jamais après le coûteux sauvetage public d'une «compagnie nationale».