Eboulement

Reprise des travaux de déblaiement dans la région de Bondo

Le val Bregaglia n'est désormais plus coupée du monde. Mais une route d'accès vers l'Italie demeure toujours impraticable.

La situation dans le val Bregaglia (GR) est restée stable samedi. Il n'y a pas eu de nouvelles coulées et le niveau de la Maira a baissé. Les travaux de déblaiement ont été intensifiés et la vallée n'est plus coupée du monde.

La route au pied du col de la Maloja a pu être rouverte à la circulation vers minuit, indique un communiqué de l'état-major de la commune de Bregaglia. En revanche, l'autre route d'accès qui rejoint l'Italie est toujours impraticable, et elle le restera pour plusieurs jours.

Les habitants évacués des communes de Bondo et Spino n'ont pas encore pu réintégrer leurs habitations et on ignore quand cela sera possible. De nouvelles coulées ne sont en effet pas exclues, a déclaré samedi à l'ats Christian Gartmann, porte-parole de l'état-major de crise.

Une cinquantaine de personnes sont actuellement mobilisées pour les travaux de déblaiement et de sécurisation. Des spécialistes de l'armée postés dans la montagne sont chargés de donner l'alerte en cas d'urgence.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un nouvel éboulement avait rempli de gravier le lit de la Maira ainsi que le bassin de rétention. Le niveau reste encore trop élevé, selon Christian Gartmann.

Publicité