La compagnie aérienne Air China, qui avait cessé de desservir le tarmac de Cointrin en raison de la pandémie de Covid-19, devait reprendre ses vols réguliers hebdomadaires le jeudi 26 janvier. Mais les réservations n’ont pas été suffisantes. Résultat: les vols du 26 janvier et ceux du 2 février sont annulés, a révélé la RTS.

«Air China nous a annoncé cette semaine l’annulation de la rotation de jeudi ainsi que celle de la semaine suivante», a confirmé samedi à Keystone-ATS Ignace Jeannerat, porte-parole de Genève Aéroport. La plateforme aéroportuaire n’a pas encore d’informations pour la suite.

Lire aussi: Le retour des touristes chinois n’est pas attendu de sitôt en Suisse

Selon la RTS, la prochaine liaison Genève-Pékin du 9 février devrait toutefois être maintenue. Air China indique que le nombre de passagers annoncés est suffisant.

Quant à la compagnie Swiss, la reprise de son trafic vers la Chine n’est pas encore à l’ordre du jour.

Lire également: La Suisse ne prévoit pas, pour l’heure, de contrôler les voyageurs arrivant de Chine

La faible affluence sur les vols entre la Suisse et la Chine n’est pas vraiment une surprise. Dès l’annonce de la réouverture des frontières chinoises, intervenue le 8 janvier avec la levée des quarantaines obligatoires à l’entrée et des restrictions pour les compagnies aériennes, Suisse Tourisme avait indiqué ne pas anticiper une hausse immédiate des visiteurs chinois en Suisse.

Son porte-parole Markus Berger avait évoqué une «phase de démarrage plutôt difficile» pouvant aller jusqu’à l’été, voire l’automne 2023.

Lire enfin: Les hommes d’affaires feront le voyage entre la Suisse et la Chine