Samedi dernier, une semaine après que la population suisse a accepté le relèvement de la retraite des femmes de 64 à 65 ans (50,6% de oui), Hadrien Buclin manifestait son mécontentement place de la Riponne à Lausanne avec 1500 personnes, revendiquant l’égalité salariale et des retraites «dignes». Le 25 septembre, tous les cantons romands votaient contre la réforme fédérale, Vaud la rejetait à 62,1%. Le député d’Ensemble à gauche, «déterminé à continuer ce combat contre les inégalités» dépose mardi une motion parlementaire, signée par 25 collègues rouges-roses-verts, proposant une rente cantonale pour permettre aux femmes de partir à la retraite à 64 ans.