Le revenu agricole a baissé en 2005, selon des chiffres provisoires publiés mardi par la station fédérale Agroscope FAT Tänikon (TG). Le revenu annuel par unité de main- d'œuvre familiale a diminué de 2,3% pour s'établir à 38 800 francs. Le revenu par exploitation a reculé quant à lui de 5,8% pour s'établir à 57 000 francs. La FAT s'est basée une analyse de 1076 exploitations, soit environ un tiers des exploitations de référence évaluées chaque année. Elles cultivent en moyenne environ 19 hectares de surfaces agricoles utiles et emploient 1,24 unité de main-d'œuvre familiale.

Paiements directs

Le rendement brut a diminué par rapport à 2004. C'est la production porcine qui accuse la baisse la plus importante. Le rendement brut des céréales a également diminué suite au recul des rendements physiques et à la baisse des prix. Le prix du lait s'est élevé en moyenne à 72 centimes par kilo, soit un centime de moins que l'année précédente. L'extension de la quantité de lait vendue compense la majeure partie de la baisse des prix. Les paiements directs et le rendement brut tiré des activités para-agricoles sont restés stables. Enfin, les coûts réels ont légèrement augmenté par rapport à 2004. Les résultats détaillés de l'étude de la FAT seront disponibles fin août.