Un jour, l’abonnement général et l’impôt sur les carburants appartiendront au passé. Mais le chemin est encore long. Telle est l’une des principales conclusions du rapport adopté par le Conseil fédéral en décembre à propos de la taxation de la mobilité du futur. Le chemin est long car, relève l’Office fédéral des routes (Ofrou) dans une note, «les abonnements forfaitaires (AG, communautés tarifaires) sont largement répandus parmi les usagers des transports publics: près de 10% de la population âgée de plus de 16 ans possède un abonnement général et environ 15% un abonnement communautaire.»

Lire aussi: Le Conseil fédéral veut réformer la tarification des transports