Le Parti démocrate-chrétien a-t-il toujours l’ambition de reconquérir un second siège au Conseil fédéral? «Pour cela, il faut d’abord obtenir la légitimité du peuple», répond Christophe Darbellay. Paradoxalement, il ne conteste pas le siège du microscopique Parti bourgeois-démocratique pour l’instant. «Je voterai pour Eveline Widmer-Schlumpf», annonce le président du PDC sous le regard impassible de ses collègues de parti.

«C’est une situation particulière. Eveline Widmer-Schlumpf avait été élue comme UDC. Elle n’en fait plus partie. Mais elle est une excellente conseillère fédérale et la meilleure ministre des Finances», se justifie-t-il en soulignant que «la concordance n’est pas qu’une affaire arithmétique mais aussi un consensus politique entre des partis».