La société chinoise qui réclamait 7 millions de francs de dommages et intérêts au Grand Théâtre a finalement conclu un arrangement avec l’institution genevoise. Cette résolution du problème, révélée par la Tribune de Genève, a eu lieu en fin d’année. Ses détails n’ont pas été communiqués.