Le chantier de l’autoroute A9 dans le Haut-Valais dure depuis tellement longtemps qu’il en est devenu le sujet d’histoires drôles. Au point que la présidente de la Confédération d’alors, Doris Leuthard, s’en est moquée, en avril 2017, lors de l’inauguration de l’ultime tronçon de la Transjurane. «Cela a pris un certain temps, mais vous avez été plus rapides que les Valaisans», a-t-elle lancé avant de couper le ruban. Plus de quatre ans après cette blague, l’autoroute haut-valaisanne est toujours en chantier et seuls quelques rares tronçons sont ouverts à la circulation, obligeant les habitants de la région, mais aussi les touristes, à slalomer entre autoroute et route cantonale pour parcourir les quelque 40 kilomètres qui séparent Sierre de Brigue.