Le géant pharmaceutique bâlois Roche a annoncé lundi qu’il arrêtait l’étude de phase III du médicament Dalcetrapib contre les maladies cardiaques. Son développement a été arrêté car il ne diminue pas plus les risques d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral que les traitements standards. Roche qui s’avoue déçu, note l’ATS..

En septembre dernier, le chef de la recherche de Roche, Jean-Jacques Garaud avait estimé le potentiel de chiffre d’affaires de ce médicament jusqu’à 10 milliards de dollars (9 milliards de francs). L’introduction sur le marché était prévu en 2014.

La Bourse a réagi négativement à cette nouvelle. Après avoir dévissé de 4,5% à l’ouverture du négoce, le titre a clôturé en baisse de 3,45% à 159,40 francs.