Roger de Diesbach, journaliste d’investigation et ancien rédacteur en chef de «La Liberté» est décédé lundi soir, annonce le quotidien fribourgeois sur son site. Il avait 65 ans.

Roger de Diesbach a succombé hier soir lundi à un cancer. Figure de la presse romande, le Fribourgeois a marqué le paysage médiatique par sa farouche indépendance. Passionné par le journalisme d’investigation, il a fondé sa propre agence, le BRRI, une agence d’enquête qui diffusait son contenu dans de nombreux médias suisses.

Le journaliste fribourgeois a collaboré en 1986 à l’émission «Temps Présent» sur la TSR. En 1994, il entre au «Journal de Genève», comme chef du service national puis rédacteur en chef adjoint. De 1996 à 2004, Roger de Diesbach occupe le poste de rédacteur en chef du quotidien fribourgeois «La Liberté».