Des médiateurs de nuit, sans uniformes, déambuleront bientôt dans les banlieues des Avanchets et de Châtelaine-Balexert, au nord de Genève. Les patrouilles se dérouleront en binôme de 18h à 2h. Les travailleurs sociaux engagés par la commune de Vernier seront disponibles 7/7, grâce à un numéro d’appel fourni à la population. Leur mission: «Diminuer les incivilités et donc le sentiment d’insécurité qui en découle», annonce Thierry Apothéloz, maire de Vernier. Selon le diagnostic établi par les autorités, les problèmes vont des nuisances sonores au trafic de drogue, en passant par des dégradations ou graffitis.

Ce projet pilote, expérimenté sur trois ans dès 2011, nécessitera un budget de plus d’un million de francs, dont les trois quart seront versés par la Commune. Une formation de 132 heures est prévue pour ce nouveau corps de métier. Les candidats, âgés de 30 ans au minimum, devront posséder une «excellente résistance au stress».

Les médiateurs auront pour fonction d’assurer une présence dissuasive, d’aller à la rencontre des groupes de jeunes afin de faire diminuer les nuisances sonores ou le climat d’insécurité. Ils pourront ensuite les orienter vers les structures adaptées à leurs besoins. Dans le cas d’une intervention problématique, par exemple due à la présence de toxicomanes, les médiateurs préviendront les forces de l’ordre. Cette structure ne vise pas uniquement les jeunes, elle assure également un dialogue dans les conflits de voisinage.

La commune de Vernier comptabilise le plus haut taux de chômage (8,6%) du canton. «Un habitant sur cinq bénéficie d’une aide sociale», affirme le maire Thierry Apothéloz. Mais malgré les «regroupements de jeunes alcoolisés» relevés par le diagnostic communal, les dénonciations de la part des habitants sont moins fréquentes qu’ailleurs. Ce phénomène s’explique, selon le maire, par un «sentiment de résignation face aux possibilités de l’action publique».

Cette méthode aurait déjà porté ses fruits en France et dans le canton de Zurich, qui développe ce système depuis dix ans.