Coup de griffe

Sur la RTS, suivez les élections fribourgeoises en direct de Berne

Le grand débat organisé par la RTS pour les candidats au Conseil d’Etat ne sera pas décentralisé à Fribourg. Ce sont les prétendants à un siège qui devront se déplacer à Berne, dans les studios du Centre des médias

Novembre sera un mois électoral dans le canton de Fribourg, qui renouvelle son exécutif et son législatif le 6 novembre prochain. Le grand débat organisé par la RTS est un passage obligé pour les candidats au Conseil d’Etat. Avec une nouveauté cette année: Fribourg n’étant pas Washington, il n’y aura pas de décentralisation là où ça se passe. Ce sont les prétendants à un siège qui devront se déplacer à Berne, dans les studios du Centre des médias.

Parce que la RTS doit économiser. Et organiser l’émission à Fribourg même, avec tout ce que cela suppose en termes techniques et logistiques, coûterait huit fois plus cher au service public, soit près de 100 000 francs, selon le service de presse de la RTS.

La décision ne concerne pas que le canton de Fribourg. Dorénavant, tous les débats liés aux élections cantonales auront lieu soit à Berne soit à Genève. L’an dernier, les Jurassiens ont déjà dû s’y faire. L’an prochain, les Vaudois et les Valaisans devront également s’exiler.

Le 17 octobre, une cinquantaine de Fribourgeois se déplaceront vers la Berne fédérale, soit onze candidats, dont cinq conseillers d’Etat en exercice, et leurs invités. Aucun défraiement n’est prévu. Par contre, une collation leur sera offerte. Qu’ils en profitent. Dans cinq ans, ils devront peut-être aussi prendre leur pique-nique. Si la RTS s’intéresse encore aux élections cantonales dans les lointaines contrées.

Publicité